Animé avec passion et enthousiasme par Reinerg Salocin,
le blogue est l’endroit idéal pour décompresser.

Humour, humeur, actualité, surprises, sujets chocs, voici quelques éléments
qui vous seront offerts régulièrement.

Les Éditions du Clown Vampire a décidé d’offrir cet espace à l’auteur Nicolas Grenier,
mais il n’est pas dit que sa plume électronique ne sera pas transmise à d’autres auteurs
et blogueurs à l’occasion. Cet espace est aussi un lieu de discussion avec les Internautes.

Si vous avez des sujets que vous voulez que l’auteur aborde, dites-le nous

 

12 Jun 2014

En zone de guerre

En zone de guerre : Georgette, 63 ans, Antoine, 45 ans et Mikael, 23 ans attendent dans le couloir d’oncologie de l’hôpital St-Raymond. 

 En zone de guerre : Georgette, 63 ans, Antoine, 45 ans et Mikael, 23 ans attendent dans le couloir d’oncologie de l’hôpital St-Raymond.

Georgette a un cancer du poumon depuis deux ans. Elle est à un stade IIIB. Elle a fumé deux paquets de cigarettes par jour, avant qu’elle n’arrête il y a trois ans. Elle subit des traitements de chimiothérapie dans l’espoir de voir la binette de Rachelle, l’embryon que porte sa fille Sandrine depuis six mois. Le pronostic lui donne trois mois à vivre. Tête baissée, elle tient la main d’Hector, son deuxième mari, qui lui, est aux prises avec un cancer de la prostate. Heureusement pour lui, son stade n’est pas très avancé et ses chances de guérison sont très bonnes…

Antoine a un cancer du pancréas. Son médecin de famille l’a détecté il y a huit mois, mais Antoine a eu des douleurs pendant de nombreuses années avant de consulter. Il a vécu longtemps seul et avait choisi de vivre avec la douleur plutôt que d’entrer dans le système de santé. Sa conjointe des trois derniers mois l’a convaincu d’y aller et a accepté de l’accompagner. Le diagnostic est tombé : on lui annonce qu’il lui reste entre trois à six mois à vivre, au mieux un an. Antoine est consterné. Au moment où il avait espoir de revivre de nouveau, il semble que le destin en a décidé autrement…

Mikael a un cancer de la peau. Heureusement pour lui, c’est son conjoint Yannick qui a remarqué qu’il avait des taches sur la peau. Pris au début du processus et vu son âge, Mikael a d’excellentes chances de survie. Par contre, comme Georgette et Antoine, il doit attendre, car lui aussi subit des traitements de chimiothérapie. Ses cheveux roux ont disparu de sa tête, mais une lueur brille dans ses yeux. Amoureux du soleil – salons de bronzage, destinations lumineuses et lieux où les rayons se font très présents et généreux - Mikael devra apprendre à mieux se protéger de cet astre qui rend les gens si heureux, mais aussi qui les tuent…

En zone de guerre, peut paraître à première vue, le titre d’un texte qui parle de gens qui sont aux prises avec la guerre, mais lorsqu’on se retrouve devant une maladie pouvant mener à notre perte, on se doit de lutter, de se battre, car rien n’est jamais acquis, même devant la guérison. Chacun et chacune de nous avons perdu un être cher qui s’est éteint suite à la maladie et ce n’est pas parce que cette (ces) personne(s) n’ont pas combattu. Je voulais seulement vous faire prendre conscience que tous les jours seulement à travers le monde – car il ne s’agit pas juste de nos proches, même si on se sent plus concerné…c’est normal – des tas de gens sont aux prises avec des problèmes de santé.

Pour illustrer la situation, nous avons créé trois cas fictifs de personnes qui doivent faire face à des cancers. Nous aurions pu prendre d’autres exemples de maladie, mais avons décidé de nous concentrer sur le cancer, car il n’y a pas un jour où une personne apprend qu’elle est diagnostiquée de cette affection. Nous vous avions promis de rédiger des billets divertissants, drôles et intéressants, mais prenez note que parfois nous allons nous diriger vers des zones plus sombres, plus tragiques, car ça fait partie de notre réalité quotidienne, même si parfois on ne veut pas y faire face. Ça fait partie du mandat des Éditions du Clown Vampire de décrire des actions qui se passent dans le quotidien du commun des mortels et c’est pour cette raison qu’elle a accepté de verser des fonds à des œuvres caritatives – pris à partir d’un pourcentage des ventes de nos textes, romans et scénarios. Nous croyons qu’il est important d’en parler de temps en temps. Nos précieux collaborateurs ont décidé de ne pas faire de commentaires suite aux exemples décrits ci-haut par respect pour les gens frappés de plein fouet par cette souffrance ainsi que pour les familles et les proches.

Prenez quelques minutes de votre temps pour vous remémorer de bons souvenirs avec des gens qui sont décédés dernièrement et soyez conscient que la vie ne tient (parfois) qu’à un fil. Sur une note plus radieuse et positive, ne perdez pas espoir et si vous en sentez le besoin, prenez le temps d’en parler (car même si vous semblez seul(e), vous ne l’êtes pas).
Reinerg Salocin

 

CATALOGUE
NOM ET PRÉNOM

CATÉGORIE DU LIVRE
NEZ-DE-CLOWN - 9-15 ANS
27 novembre 2013
Quand la folie tourne à l’horreur

Ur? Erro occum, simusciis samus as int enda se plaborrovit est latiur sintionseque pa dis evelectat ut faceaquia sendit, ad etur rerspidus alic tem et venimin velitem porepudae sitibus cillend ignistia quatio doles volupta corem estotat ibeatem verciurem ut quid que arum sit prem rersper natemqui dem arum experundis dic totate ped magnatis simo od molorum ut fugitas pitam, si veliquidis int ma vollaudis aut as minimus, vellabo. Cum endebitate milictiis inimporrum dic tem fugiaecest ut fugit, cor maionse quaspit labo. Ut la pro