Animé avec passion et enthousiasme par Reinerg Salocin,
le blogue est l’endroit idéal pour décompresser.

Humour, humeur, actualité, surprises, sujets chocs, voici quelques éléments
qui vous seront offerts régulièrement.

Les Éditions du Clown Vampire a décidé d’offrir cet espace à l’auteur Nicolas Grenier,
mais il n’est pas dit que sa plume électronique ne sera pas transmise à d’autres auteurs
et blogueurs à l’occasion. Cet espace est aussi un lieu de discussion avec les Internautes.

Si vous avez des sujets que vous voulez que l’auteur aborde, dites-le nous

 

13 Jun 2014

Apprivoiser l’amour (vendredi cupidon)

Trop difficile de dompter mon amour pour elle : ses yeux, son sourire, son intelligence. Sans compter ses atchoums qui me font sursauter à tous les instants, tous les moments.  

Trop difficile de dompter mon amour pour elle : ses yeux, son sourire, son intelligence. Sans compter ses atchoums qui me font sursauter à tous les instants, tous les moments. Par contre, elle déteste lorsque j’oublie de rabattre le siège du cabinet, que je chiâle sur tout, mais aussi sur (pour) rien, mes réponses dramatiques, alors qu’elles devraient être joyeuses ! Nous aimons respectivement nos ambitions sur des projets qui ne sont pas communs. Je l’aime comme elle est et elle m’accepte comme je suis. Elle réside à l’autre bout du monde, moi à l’autre bout de la terre, mais nos univers se rejoignent, même nos silences sont complices… Où que tu sois présentement, je serai là à t’attendre. Nous nous rencontrons trois fois par année : Noël, Pâques et les vacances d’été. Nous espérons fortement l’un et l’autre, qu’un jour, l’un des deux mettra sa carrière en veilleuse, afin de vivre un amour heureux et ensemble.

Trop difficile d’oublier que tu es là, loin de mon cœur, à espérer que je viendrai te rejoindre dans ta région natale. Ton sourire espiègle me fait chavirer et parfois j’ai l’impression que tu fais semblant que je n’existe pas, moi, oh pauvre homme, rempli d’émotions et totalement amoureux de toi. Tu as la jeunesse, la naïveté, la fraîcheur, la fougue, la soif du savoir et une énergie débordante. Tant qu’à moi, je commence à me faire vieux, mature, prêt à bâtir une vie stable où je veux poser mes pénates, mais toujours curieux d’en apprendre plus sur le monde qui m’entoure et je traîne toujours ce vieux calepin de poche, de voyages, sur lequel j’écris tout ce qui m’éloigne de toi.

Trop difficile d’être là, sans toi, aveuglé par le temps qui passe…sans toi. Je me dis qu’un jour, je me résoudrai à quitter mon confort matériel pour te rejoindre là où ta carrière t’occupe. J’espère qu’en ouvrant ta porte, tes yeux, ton sourire, ton intelligence et tes atchoums si particuliers seront là pour moi, un homme avouant son courage et son amour pour toi, qui y posera ses valises et qui y resteront jusqu’à ce que la mort nous séparent… ou jusqu’à temps qu’on les prenne ensemble pour partir à la conquête du monde.

Les Éditions du Clown Vampire (Nicolas Grenier)


Ce texte est une propriété de Les Éditions du Clown Vampire Enr. (une division de Québec Divertissements Enr)., donc de son auteur ci-appelé Nicolas Grenier. Le contenu et les personnages sont une propriété exclusive de son auteur. Toute reproduction ou semi-reproduction est interdite sans le consentement écrit de Nicolas Grenier. Tous droits réservés. ©2014

CATALOGUE
NOM ET PRÉNOM

CATÉGORIE DU LIVRE
NEZ-DE-CLOWN - 9-15 ANS
27 novembre 2013
Quand la folie tourne à l’horreur

Ur? Erro occum, simusciis samus as int enda se plaborrovit est latiur sintionseque pa dis evelectat ut faceaquia sendit, ad etur rerspidus alic tem et venimin velitem porepudae sitibus cillend ignistia quatio doles volupta corem estotat ibeatem verciurem ut quid que arum sit prem rersper natemqui dem arum experundis dic totate ped magnatis simo od molorum ut fugitas pitam, si veliquidis int ma vollaudis aut as minimus, vellabo. Cum endebitate milictiis inimporrum dic tem fugiaecest ut fugit, cor maionse quaspit labo. Ut la pro